AFRIQUE DU NORD I : LE MAROC, UN PAYS À FORT POTENTIEL

Selon les idées du roi Mohamed VI et du gouvernement, le Maroc doit devenir un nouveau pays industrialisé avec une industrie diversifiée et un secteur tertiaire concurrentiel. IMS Health ne compte certes pas le marché pharmaceutique marocain parmi les 21 pays «pharmerging», cependant le pays en bordure de mer Méditerranée et de l'Atlantique a un fort potentiel au niveau de l'industrie pharmaceutique.

Les raisons en sont une population de 35 millions de personnes, une croissance économique stable, et une classe moyenne qui aspire à une plus grande qualité de vie. L'industrie pharmaceutique marocaine occupe la seconde place au niveau de l'Afrique. Avec près de 40 laboratoires, 32 installations industrielles, 50 distributeurs et plus de 11000 pharmacies, l'industrie pharmaceutique locale couvre près de 70 pour cent de la demande nationale. 7 à 8 pour cent de la production nationale sont exportés, principalement vers des pays situés au sud du Sahara. Mais le secteur traverse une phase difficile, fondée sur une chute des prix de près de 2000 préparations au cours des trois dernières années. Malgré une hausse du volume de 1,2 pour cent en 2014, la valeur des produits a chuté en somme de 2,7 pour cent. La division pharmaceutique de Constantia Flexibles couvre surtout, avec les films d'operculage de blisters, films Coldform, laminés multicouches en base papier ou en base PET, une grande partie des besoins de l'industrie pharmaceutique marocaine. Ce succès est le résultat de la manière de procéder connue des collaborateurs de Constantia Flexibles : la collaboration étroite et de confiance avec nos partenaires sur place.